Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Zinédine Zidane, un maestro du ballon rond à la Philharmonie

L’exposition « Zidane, un portrait du XXIe siècle » est visible jusqu’au 7 janvier 2024. Le visiteur est immergé au milieu d’un match de football multidimensionnel, grâce à dix-sept écrans géants.

Dès l’entrée de l’exposition, la clameur du stade transporte les visiteurs et les projette en 2005, lors d’un match opposant le Real Madrid à Villarreal. Face aux écrans qui emplissent l’espace de la salle, des adolescents captivés. « J’ai emmené ma classe de cinquième, pour qu’ils comprennent la relation entre la musique et le sport en général », confie le professeur d’une classe à horaires aménagés musique (Cham).

Lors de cette rencontre, ce n’est pas moins de 17 caméras synchronisées qui ont été disposées dans le stade Santiago Bernabéu de Madrid et ont filmé, braquées sur Zidane pendant toute la partie sous tous les angles, en temps réel le tout accompagné par une musique du groupe écossais Mogwai. L’exposition donne à voir les rushs du film Zidane un portrait du XXIe siècle, projetés sur 17 écrans géants.

Plusieurs classes sont venues découvrir cette expérience sportive, sonore et visuelle. © Cyril Catalan

Fans de foot et amateurs d’art

Ce film autour du meneur de jeu, fruit de la collaboration des artistes plasticiens Douglas Gordon et Philippe Parreno est sorti en salles en 2005. Il connaît aujourd’hui un prolongement dans un espace artistique. D’ailleurs c’est ce qui a attiré certains spectateurs, comme Jean-Hubert. Ce n’est pas l’ancien numéro 10 français qui l’a amené ici, mais les travaux précédents de Gordon et Parreno. « Je souhaite voir leur nouvelle œuvre » déclare-t-il.

Yohan, 63 ans est un fan de la première heure. « Pour moi, Zidane est un artiste, mais c’est surtout sa gestuelle que je suis venu voir aujourd’hui. » L’exposition attire également une plus jeune génération, qui a connu le joueur à travers la télévision, où par leurs parents. « On est d’abord fans de foot et, comme beaucoup, on connaît bien Zinedine Zidane », indiquent Nanda et Cheik.

Une légende aux multiples visages. © Cyril Catalan

A l’issue du parcours, une réédition du magazine Légende, qui avait consacré au Ballon d’or français son premier numéro en juin 2020, raconte d’autres facettes d’un footballeur dont la carrière inspira femmes et hommes de tous horizons. La vraie définition d’une légende. Ce que confirment les créateurs du film : « Nous recherchions une certaine esthétique, c’était lui et personne d’autre. »

Texte : Arnodine Aubonne-Angolo et Benjamin Vergne – Photos : Cyril Catalan