« Est-Actu : un bilan positif », selon Julia Deck, co-rédactrice en chef

Après une semaine de travail intense, Julia Deck, l’une des rédactrices en chef d’Est-Actu a répondu à quelques unes de nos questions.

Cécile LAVOLOT : Julia, quel est le bilan de cette semaine de travail pour alimenter ce média en ligne consacré à l’Est de Paris ?
Julia DECK : Un bilan positif. Nos étudiants ont pu mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris depuis le début de l’année. On sent qu’il y a eu une forte progression.

C.L : Quel est le moment fort d’une journée dans cette rédaction éphémère composée de rédacteurs, d’éditeurs et de photojournalistes ?
JD : Il y en a deux. Le matin, la conférence de rédaction où ça fuse. Et l’après-midi lorsque tous les articles arrivent en même temps et qu’il y a embouteillage.

C.L : Pourriez-vous nous citer quelques articles qui vous ont marquée cette semaine ?
J.D : Les articles sur l’Avenue de Flandre et sur Bagnolet car je suis très intéressée par les articles liées aux problématiques de la ville. J’ai également beaucoup aimé l’article de Doïna Munteanu sur une exposition photo consacrée à la Roumanie. J’aime beaucoup cette forme de journalisme narrative où le lecteur peut s’identifier au journaliste. C’est un genre encore sous exploité dans les médias français.

C.L : Quel serait le conseil à donner à vos étudiants ?
J.D : Toujours de mettre à la place du lecteur, car celui-ci n’est pas sur le terrain. C’est pour cela que le travail d’editing est très important. La préoccupation première quand on publie un article, c’est le lecteur.