Pantin : plus que deux ans pour profiter de la Cité fertile

La Cité fertile, à Pantin.

« On savait dès le départ qu’on ne resterait pas toujours », explique Clémence Vazard, responsable de la Cité fertile. Ce lieu de vie culturel, qui a aussi vocation à sensibiliser à l’écologie, a ouvert ses portes en août 2018 sur 10 000 m2 dans l’ancienne gare de fret SNCF de Pantin. Il a aussitôt rencontré un vif succès les jours de beau temps. Mais la Ville de Pantin et la structure intercommunale Est Ensemble projettent déjà de créer un écoquartier sur ce terrain, dont elles ont acquis une première partie le 27 novembre dernier. Les jours de la Cité fertile sont donc comptés. « Le but, ce n’est pas de gagner de l’argent ou de devenir pérennes », explique Clémence Vazard, qui préfère positiver, puisqu’il reste encore deux saisons pour profiter du lieu. Fermée pendant les mois d’hiver, la Cité fertile rouvrira ses portes en mai 2019.

Geoffrey Fernandez