Les lieux culturels réclament le droit d’ouverture

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Culture

Mardi 15 décembre 2020, place de la Bastille, politiques et professionnels de la culture manifestaient pour que les cinémas, théâtres et musées soient autorisés à rouvrir, au même titre que les commerces.

Peu avant midi, ce mardi 15 décembre, des milliers de personnes se sont réunies place de la Bastille pour montrer leur mécontentement. « Rideau sur la culture », « La culture nourriture essentielle », peut-on lire sur les pancartes, tandis que, dans la foule, flottent des drapeaux du PCF (Parti communiste français), du SEA (Syndicat des éditeurs alternatifs) et de la CGT Spectacle.

Des manifestants défendent le secteur de la culture contraint à l’arrêt à cause de la crise sanitaire.
Une place de la Bastille noire de monde. Les acteurs du monde de la culture à bout de souffle.

« Il y a une méconnaissance du milieu culturel », estime Arnaud Thorette, 43 ans, musicien et producteur. « Ces fermetures mettent l’économie à plat. On est présent et tous unis dans la bonne humeur pour soutenir ceux qui sont en situation de précarité », ajoute-t-il, pendant que les manifestants applaudissent.

Le soutien des politiciens

Alexis Corbière et Adrien Quatennens de la France insoumise sont venus à titre individuel. « Nous voulons faire passer un message essentiel car il n’y a pas de France sans culture », expose Adrien Quatennens, coordinateur de la France insoumise. « Pourquoi les magasins peuvent-ils rester ouverts et non les lieux culturels ? On espère qu’ils puissent rouvrir, avec les mesures sanitaires nécessaires. »

Une nuisance en France

Melody Tonolli, 36 ans, adjointe en charge de la culture, du patrimoine et de la vie nocturne du 14e arrondissement est du même avis : « La culture est un bien essentiel. Le fait de s’exprimer permet de soutenir aussi bien les plus gros que les plus petits. La décision du Premier ministre est contradictoire car les commerces, eux, sont accessibles et cela entraîne un déséquilibre culturel et économique. »

Anthony Planchais (texte)

Marjolaine Bariou, Canela Laude, Jeff Le Cardiet (photos)